Commerce

De Hearts of Iron 4 FR Wiki
(Redirigé depuis Trade)
Aller à : navigation, rechercher
Écran Commerce.

Le commerce consiste en l'échange de ressources contre des usines civiles. Il permet d'obtenir des ressources nécessaires par l'importation, mais aussi d'obtenir des bonus de recherche et de construction grâce aux exportations.

Ressources exportées

En fonction de la législation commerciale d'un pays, un pourcentage de sa production de ressources stratégiques est exporté vers le marché mondial. Ces ressources ne peuvent être utilisées pour la production de ce pays, qu'elles soient réellement exportées ou non. Si, par exemple, il n'y a pas d'acheteur pour une ressource donnée, la quantité à exporter ne sera alors pas exploitée et restera disponible sur le marché.

Ceci empêche de stocker les ressources, et renforce le réalisme, car le revenu provenant des usines civiles est nécessaire pour acheter des ressources. Le seul moyen d'exploiter toutes les ressources du pays est d'adopter un système d'économie fermée, ce qui prive cependant le pays de tous les bonus liés aux lois commerciales.

Faire du commerce

Un pays peut signer un accord commercial avec tout pays non ennemi possédant des marchandises disponibles à l'exportation. L'exportateur n'a pas à approuver l'accord, et ne sera pas notifié qu'un accord a été conclu.

L'importateur doit dépenser la production d'au moins une Usine civile usine civile comme coût d'importation. Chaque Civilian factory.png usine civile dépensée permet l'importation de 8 unités de ressource, si elles sont disponibles sur le marché. Même si le pays exportateur ne peut pas exporter les 8 unités de ressource, le pays importateur devra tout de même s'acquitter de la totalité des Civilian factory.png pour conclure l'accord.

L'exportateur peut alors ajouter ces usines civiles à son nombre total d'usines. Elles deviennent disponibles dans l'écran de construction, sont prises en compte pour toute Priorité nationale nécessitant au moins 50 usines, ou pour l'évaluation de législations économiques.

Influence commerciale

Le partage de toutes les ressources disponibles pour l'exportation d'un pays vers un autre est déterminé par l'influence commerciale du pays désirant importer. En d'autres termes, le pourcentage d'exportations d'un seul exportateur qu'un pays unique peut importer est limité par quiconque possédant le plus d'influence et ne prend pas part à l'accord. Puisque ce pourcentage n'atteint jamais zéro à moins que l'influence commerciale n'atteigne zéro, ce qu'elle ne fait presque jamais pour les nations non ennemies, un pays avec la plus grande influence ne peut importer 100 % des ressources mises sur le marché par le pays exportateur. Si le pays importateur essayait de le faire, tous les accords commerciaux ne recevraient qu'un nombre non maximal de ressources, et tous les autres accords pour cette ressource seraient abandonnés.

L'influence commerciale est modifiée par un certain nombre de facteurs :

  • Valeur de base : 150
  • Distance entre les deux pays
  • Opinion du pays importateur
  • Soutien (popularité) du parti politique avec la même idéologie que le pays exportateur (sauf pour les pays non alignés)
  • Nombre élevé de divisions le long d'une frontière commune

Toutefois, en pratique, la rareté relative des usines civiles, l'importance stratégique des grandes mines de ressources et les guerres limitent grandement l'importance de l'influence commerciale pendant les premières années de jeu de tous les scénarios. Lorsque la guerre débute, toutefois, la concurrence peut se faire beaucoup plus rude pour obtenir des ressources plus rares lorsque certains partenaires potentiels deviennent des ennemis. Une bonne influence commerciale devient alors nécessaire pour continuer à s'approvisionner.

Transport de marchandises

Article principal : Guerre navale

Le commerce maritime nécessite des convois, qui sont vulnérables aux actions ennemies, en particulier aux attaques sous-marines. Les routes empruntées apparaissent sur la carte stratégique maritime, permettant d'affecter des flottes (notamment de destroyers) à leur défense afin d'éviter que l'ennemi ne coupe totalement l'approvisionnement pour une ressource stratégique. À l'inverse, il peut être judicieux de saper la production ennemie en attaquant ses routes commerciales avec des sous-marins.